Instant Payment

Evolution de moyens de paiement existants destinée à assurer l’instantanéité d’un paiement en répondant aux critères suivants :

  • Information et crédit immédiat du compte du payé (en 10 secondes maximum)
  • Irrévocabilité
  • Disponibilité permanente (24/24, 365j par an)

Le paiement instantané peut être réalisé en utilisant un ordre de virement SCT, un débit direct (SDD) ou un paiement carte ; les efforts se sont portés en priorité sur le virement instantané.

Intégrant les évolutions introduites par la PSD2, Instant Payment permet d’initier l’ordre de paiement au travers d’un nouvel acteur : l’initiateur de paiement, qui s’intercale entre le payeur et l’établissement de paiement (PISP) ; ce dernier assure l’authentification et la validation du payeur, puis présente et exécute l’opération de paiement au nom du titulaire auprès de l’établissement de paiement.

La compensation de l’opération est immédiate ou quasi immédiate et le crédit du compte du payé est effectué après une demande de confirmation au payeur. Le payeur et le payé sont alors avertis dans les quelques secondes de la bonne exécution de la transaction.

L’avis d’un expert EESTEL

Il s’agit d’une amélioration intéressante des modes de paiement existants, mais dont l’avenir seul dira si elle est adoptée par les acteurs concernés… Les quelques heures gagnées dans le dénouement de l’opération justifient-elles la complexité introduite, sachant qu’il existe des solutions (la demande d’autorisation carte) répondant parfaitement au problème ?

François BRION
Expert reconnu de la migration EMV, des nouveaux systèmes de paiements, de la migration SEPA  et des aspects back office. Ingénieur ECP, François est l’auteur du Que Sais-je ? sur les moyens de paiement. Il a passé 14 ans dans le groupe central au Crédit Agricole et ensuite 24 ans dans le groupe Sligos puis Atos. Il a réalisé de nombreuses missions au Groupement Cartes Bancaires, à la SNCF, à la Française des Jeux, et dans de nombreuses banques.

Partager sur :
X